jeudi 11 mars 2021

Il était une fois ... Ces jours qui disparaissent.

Salut,

Je viens de finir de lire une bande-dessinée que l'on m'a conseillé. 

Il s'agit du roman graphique de Timothé le Boucher, paru chez Glénat en 2017, intitulé "Ces jours qui disparaissent".


Son auteur nous plonge dans un récit de 192 pages à la frontière du fantastique nous racontant les déboires de Lubin Maréchal, jeune acrobate, qui, suite  à un coup anodin reçu sur la tête, se retrouve amnésique un jour sur deux.

On découvre rapidement qu'un double de lui-même apparait pendant ces absences journalières et prend petit à petit possession de son corps, de son entourage, de sa vie.

Au fil des pages un second degré de lecture apparait en toute subtilité. Timothé Le Boucher nous propose une extrapolation du passage de l'âge de l'insouciance à l'âge adulte en y intégrant une fine et discrète dose de surnaturel. 

J'ai été immédiatement séduit par le l'aspect graphique. Le trait clair à la "Moebius" et la caractérisation proche de celle que l'on retrouve dans les mangas apportent une douceur apaisante, limite réconfortante, à l'ensemble.

On espère tout du long que le héros retrouvera ce qu'il sa place, mais, comme la vie qui passe inexorablement, on ne peut que constater que ce qu'on a laisser derrière soit sera perdu à jamais et ne reviendra jamais. Pour avancer dans sa vie d'adulte, on est obligé de se délester de certaines choses et surtout apprendre à accepter qu'il y a du bon dans toutes les étapes de la vie.

Ce livre me parle et me touche. En effet, on a tous une dualité au fond de nous. On aspire à rester jeune et libéré des contraintes que le système nous impose le plus longtemps possible. Mais, les responsabilités professionnelles débarquent, la vie de couple, les enfants....  Et bientôt on se rend compte qu'on est de moins en moins comme le jeune homme (ou la jeune fille) que nous étions. 

Cette lecture m'a rendu nostalgique de celui que j'ai été. Et il est fort à parier que vous partagerez, vous aussi, ce sentiment. L'auteur vous incite à effectuer une introspection et, en regardant au fond de vous, vous découvrirez que celui que vous avez été vous manquera inexorablement.

Je vous encourage vivement à vous procurer ce One-shot et petit bijou du 9e art récompensé à trois reprises par la critique entre 2018 et 2019.

Une adaptation cinéma était prévue au cours de l'année 2018. Le réalisateur du long métrage avait été choisi. Il s'agissait de Jonathan BARRE. Mais depuis, plus rien... 

Dommage, il y avait matière à faire quelque chose de sympa je pense. 



★★★★


Dessin : Timothé Le Boucher
Scénario : Timothé Le Boucher
Genre : Fantastique
Public : Ados-Adultes
Editeur : GLÉNAT
Collection : 1000 FEUILLES
EAN : 9782344013328

Prix public : 22,50 €

Aucun commentaire: